AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Never let me go


Partagez | .
 

Never let me go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
esprit libre
avatar
◦ pseudo : Beetle
◦ messages : 32
◦ avatar : Dasha Sidorchuk
MessageSujet: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:03


PIA MERRY BURTON
WE WERE THE CHILDREN OF FATE


✩ indolent compagnon de voyage.

âge › dix-neuf ans, vingt dans quelques temps. date et lieu de naissance › née le 18 janvier 1995 à cardiff, au pays de galles. profession › membre d'une troupe locale de danse classique. situation amoureuse › perdue, totalement. célibataire, sans vouloir vraiment l'être, soulagée tout en étant pourtant torturée par des sentiments qui ne veulent pas disparaître. orientation sexuelle › hétérosexuelle a priori. situation financière › plutôt modeste. elle ne gagne pas forcément sa vie débutant seulement en tant que professionnelle, mais ses parents l'aident à subvenir à ses besoins.  groupe › les contemplations avatar › dasha sidorchuk crédit › tumblr

si tu devais te décrire en cinq mots, quels qu'ils soient, lesquels tu me donnerais ? › grâce, liberté, curiosité, légèreté, maladie. si tu devais m'emmener loin d'ici, où est-ce qu'on irait ? › J'aimerais t'emmener dans un endroit impossible. Sous l'océan, dans les airs ou les étoiles, là où plus rien ni personne ne pourrait nous atteindre. si tu devais me lire une histoire, laquelle est-ce que tu choisirais ? › Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll, parce qu'elle a toujours été fascinée par cette histoire.


✩ ce roi de l'azur, maladroit et honteux.

malgré ses doutes passés, elle est totalement passionnée par la danse classique. sans être particulièrement ambitieuse, elle espère simplement pouvoir en vivre le plus longtemps possible. elle a longtemps été extrêmement complexée, notamment par ses cheveux roux lorsqu'elle était adolescente. elle a des rapports mitigés avec ses parents, surtout avec sa mère et ne parle pratiquement plus à son frère. elle est loin d'être un coeur d'artichaut et n'a d'ailleurs jamais aimé que Nils dans sa vie. si elle peut sembler réservée au premier abord, il s'avère qu'elle ne l'est pas vraiment. elle a son petit caractère et n'hésite pas à faire preuve de franchise. elle n'est pas toujours sûre d'elle et sent souvent l'ombre de sa mère derrière elle. elle a du mal à exprimer ses sentiments négatifs, et en général ça sort d'un coup, sous forme de cris ou de larmes. ou les deux. elle est très créative. elle est terriblement curieuse. elle est mortellement allergique aux crevettes. elle a souvent peur, mais avec l'âge elle arrive la plupart du temps à les relativiser. elle est très protectrice avec les gens qu'elle aime. elle est assez maladroite dans la vie quotidienne, par ses paroles et ses gestes. elle est très gourmande mais contrôle son régime alimentaire à cause de son métier. elle a terriblement peur de l'avenir depuis qu'elle a appris qu'elle était malade. elle passe le plus clair de son temps à s'entrainer. elle est très superstitieuse. elle peut parfois se montrer assez sarcastique. elle aime se moquer des personnes qu'elle aime bien. Elle a toujours été, malgré tout, une grande optimiste. Jusqu'à maintenant.


✩ ce voyageur ailé, gauche et veule.

Elle était née dans un monde sans fracas ni heurt. De sa terre de naissance, elle ne connut pas grand chose. Un an à peine après sa naissance, elle fut embarquée jusqu’au Canada, son père ayant demandé une place à l’étranger. Sherbrooke fut le seul endroit qu’elle connut, du moins durant plusieurs années. Et ça lui suffisait. Son univers, comme celui de la plupart des enfants, s’articulait autour de ses parents et de son frère aîné, Luke. Frère aîné qui passait le plus clair de son temps à la tourmenter et qui était littéralement adoré par leur mère. Durant les premières années de son existence, la petite rousse fut très nettement négligée par cette dernière, situation qui ne fut nullement arrangée par un divorce tumultueux. Pia comme Luke furent les témoins impuissants de cette déchirure familiale. Puis du départ de leur père dans un quartier éloigné, qui à l’époque lui semblait être l’autre bout du monde. Mais la petite fille ne tarderait pas à regretter l’époque où on la regardait à peine.

Elle se souvenait encore comment tout cela avait commencé. Elle avait à peine six ans. Si elle avait tenu à s’inscrire au cours de danse du samedi après-midi, c’était uniquement pour faire comme Nelly, sa meilleure amie à l’école. Sa mère avait été tout simplement ravie. Elle qui avait été autrefois aspirante étoile, n’ayant pourtant jamais dépassé le corps de ballet fut terriblement enthousiaste. Et elle le fut encore davantage lorsqu’il s'avéra que sa fille possédait un semblant de talent. Soudain, elle eut le sentiment de pouvoir revivre son expérience passée à travers une enfant qui ne comprenait pas vraiment ce qu’il se passait. Heureusement, Pia aimait ses cours de danse, et ce fut avec plaisir qu’elle accepta d’en prendre d’autres. Avant d’entrer dans une école qui lui permettrait de s’entrainer de manière plus intensive le soir après l’école. Puis vint le moment où les choses commencèrent à déraper. Ceux où sa mère insistait pour qu’elle perfectionne sa pratique avec acharnement, même à la maison. Ceux où elle était si épuisée qu’elle ne cessait de s’endormir en classe, et où elle ne supportait plus de rentrer chez elle, sachant qu’elle ferait de nouveau face à une explosion de cris. Sa mère ne comprenait pas. Elle ne voulait pas comprendre.

Au moment où elle entra dans l’adolescence, elle n’était plus si certaine d’aimer ce qu’elle faisait. Et pourtant, elle continuait. D’aussi loin qu’elle de souvienne, la danse avait toujours été son unique but professionnel. Etait-ce le sien ou celui de sa mère ? De cela non plus elle n’était plus sûre. Ce qu’elle savait en revanche, c’est que le venin de cette femme s’instillait peu à peu dans ces veine, sans qu’elle en ait vraiment conscience. Sa génitrice ne s’en rendait sans doute pas plus compte qu’elle. Elle voulait bien faire. Elle croyait bien faire, sans doute. Elle ne réalisait pas qu’elle piétinait, écrasait sans commune mesure, jusqu’à ce que la jeune fille se sente aussi vidée qu’impuissante. C’était comme ça. Elle devait bien le supporter. Et elle le fit, jusqu’à la fin de sa scolarité. Cette majorité qui signifierait une échappatoire. Mais pour s’échapper et gagner son indépendance, il fallait de l’argent, des moyens. Tout ce qu’elle n’avait pas. Toutes ces années avaient néanmoins eu l’avantage de lui offrir des relations, et un réseau qu’elle put exploiter. La troupe basée sur North-Hatley n’était pas la plus prestigieuse, mais elle avait le mérite de se situer dans une autre ville, et surtout d’avoir une place qui l’attendait le plus tôt possible. Le départ fut un mélange de soulagement, mais aussi d’une profonde angoisse : là bas, livrée à elle-même, elle saurait si elle était faite pour danser. Dans le cas contraire, elle arrêterait tout.

Elle n’avait pas imaginé à quel point il serait compliqué de s’installer en dehors de son chez elle habituel. Trouver un endroit où vivre ne fut pas aisé, mais elle ne pouvait loger dans une chambre d’hôtel indéfiniment. Elle parcourut les annonces et finit par trouver son bonheur. De même qu’un colocataire. C’est ainsi qu’elle rencontra Nils.

Au début, elle ne le vit pas. Pas vraiment. Il était comme un fantôme qui hantait les lieux. Une présence qu’elle se mit peu à peu à trouver rassurante par la régularité de ses horaires. Jusqu’au jour où, un soir, il ne revint pas. Alors qu’elle n’avait jamais entretenu de véritable relation avec lui, elle sentit l’inquiétude la prendre à la gorge. Il rentra alors qu’elle était sur le point d’appeler la police, et en mauvais état. Ce fut la première fois qu’ils eurent l’occasion de réellement parler ensemble. Puis peu à peu, d’apprendre à se connaître. Elle se rendit rapidement compte qu’il la fascinait, tout en ayant le sentiment de marcher sur des oeufs. Les choses s’installèrent lentement, tandis qu’ils s’apprivoisaient l’un l’autre, jusqu’à finir par admettre leurs sentiments. Pour elle qui n’avait connu que peu de relations par le passé, tout lui sembla différent. Parce qu’il était différent. C’est sans doute pour cela qu’elle en tomba amoureuse. Qu’elle ne se cacha pas lorsqu’elle comprit qu’il la photographiait sous tous les angles lorsqu’elle ne le voyait pas. Il avait une vision du monde qu’elle savait apprécier à sa juste valeur. Les mois s’écoulèrent, mais non sans heurt. Car si elle acceptait que Nils soit peu démonstratif, si elle acceptait qu’il ait besoin de prendre du temps, parfois de la distance, elle supportait de plus en plus mal de le voir, impuissant, s’écraser en morceau contre des murs. De le ramasser à chaque fois, d’être ce pilier sur lequel il s’appuyait sans cesse. Oui, elle était fatiguée. Et elle finit par exploser. Le moment où elle exprima ce point de non retour fut celui qui marqua la fuite du jeune homme, la fin de leur relation. Elle se retrouva seule, le coeur brisé, avec la certitude désormais qu’il ne l’avait peut-être jamais aimée.

Pour oublier, elle se plongea corps et âme dans le travail. Mais la fatigue ne passait pas. Elle empirait, même. Elle commença par prendre des vitamines. Puis se faire prescrire quelque chose de plus fort. Avant que son médecin ne recommande des analyses. Ce fut lorsqu’on lui en fit prescrire d’autre, puis de multiples examens, qu’elle comprit qu’il y avait quelque chose. Et qu’elle se mit à avoir peur. Mais elle ne pouvait arrêter la machine, aussi tentée soit elle. Et la bombe finit par tomber, s’écroulant sur sa tête, la fracassant. Leucémie. Ce mot avait résonné sans qu’elle ait pu y croire. Par chance détectée assez tôt. Mais ces mots là, elle ne les entendit pas vraiment. Elle n’avait encore jamais été confrontée à la mort. Elle avait eu la chance de ne pas avoir connu de personne proche ayant trépassé. C’avait toujours été l’ami d’un ami, le parent d’une lointaine connaissance. Rien de concret, rien de tangible. Jusqu’à maintenant. On lui parlait traitement, chimiothérapie, visites à l’hôpital. Pourtant, elle n’entendait qu’une chose, une seule.

Elle allait mourir.  


✩ le poète est semblable au prince des nuées.

pseudo › beetle et à propos de toi ? › Je suis française, mais j'habite en Angleterre en ce moment. Je bosse d'ailleurs, je suis assistante de français dans deux écoles. Pis j'adore écrire^^l'oiseau qui t'a porté au nid › Ma chtite Clo ! le dernier mot avant ta liberté › Les rousses c'est la vie Cool  

fiche (c) about today. citations (c) baudelaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
référante
avatar
◦ pseudo : elephant song.
◦ messages : 94
◦ avatar : antoine-olivier pilon.
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:12

noooooooooooo :
 

j'veux pas penser à Nilsia. never. tu vas me tuer. tu le sais, ça ?
bienvenue, sinon. j'suis trop contente de te voir ici. j'ai trop hâte qu'on joue, héhéhé. bon courage pour ta fiche. I love you I love you I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
◦ pseudo : SAILOR V.
◦ messages : 342
◦ avatar : xavier dolan.
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:17

... que de bôté



et puis, yo. i know watcha gonna do with my lil' blondie ...
bienvenue à la maison, jolie petite mésange

bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esprit libre
avatar
◦ pseudo : Beetle
◦ messages : 32
◦ avatar : Dasha Sidorchuk
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:20

MERCIIIIIIII!!!!!!!!!


Oooooh moi aussi Nils

_________________

whisperers of wisdom
a light shines on me
When I find myself in times of trouble, Mother Mary comes to me, Speaking words of wisdom. And in my hour of darkness She is standing right in front of me, Speaking words of wisdom. Whisper words of wisdom, let it be. And when the broken hearted people, Living in the world agree, For though they may be parted, There is still a chance that they will see, There will be an answer. And when the night is cloudy, There is still a light that shines on me, Shine on until tomorrow. + let it be.

(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esprit libre
avatar
◦ pseudo : aza
◦ messages : 80
◦ avatar : Matt Smith
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:21

Moi je pense qu'entre britanniques de souche, y'a moyen de moyenner... non ?

Welcomeeeee REDHAIRED POEPLE WILL RULE THE WORLD


_________________

Life is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esprit libre
avatar
◦ pseudo : Beetle
◦ messages : 32
◦ avatar : Dasha Sidorchuk
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:24

NAN MAIS GRAVE !!!

Je dois t'appeler Doctor ?

_________________

whisperers of wisdom
a light shines on me
When I find myself in times of trouble, Mother Mary comes to me, Speaking words of wisdom. And in my hour of darkness She is standing right in front of me, Speaking words of wisdom. Whisper words of wisdom, let it be. And when the broken hearted people, Living in the world agree, For though they may be parted, There is still a chance that they will see, There will be an answer. And when the night is cloudy, There is still a light that shines on me, Shine on until tomorrow. + let it be.

(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esprit libre
avatar
◦ pseudo : aza
◦ messages : 80
◦ avatar : Matt Smith
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:25

Seulement dans l'intimité

_________________

Life is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
référante
avatar
◦ pseudo : elephant song.
◦ messages : 94
◦ avatar : antoine-olivier pilon.
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:26

ATTENTION À CE QUE VOUS FAITES VOUS, NILS IS WATCHIN' YOU. °^°


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esprit libre
avatar
◦ pseudo : Beetle
◦ messages : 32
◦ avatar : Dasha Sidorchuk
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:27

Je note


Awwwwww Nils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
référante
avatar
◦ pseudo : elephant song.
◦ messages : 94
◦ avatar : antoine-olivier pilon.
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:28



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
◦ pseudo : SAILOR V.
◦ messages : 342
◦ avatar : xavier dolan.
MessageSujet: Re: Never let me go   Dim 14 Déc 2014 - 20:32

*repasse rapidement*

LES ROUX VAINCRONT.

*ressort en courant loiiiin*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esprit libre
avatar
◦ pseudo : Beetle
◦ messages : 32
◦ avatar : Dasha Sidorchuk
MessageSujet: Re: Never let me go   Lun 15 Déc 2014 - 10:12

YAAAAAAY!!!!

_________________

whisperers of wisdom
a light shines on me
When I find myself in times of trouble, Mother Mary comes to me, Speaking words of wisdom. And in my hour of darkness She is standing right in front of me, Speaking words of wisdom. Whisper words of wisdom, let it be. And when the broken hearted people, Living in the world agree, For though they may be parted, There is still a chance that they will see, There will be an answer. And when the night is cloudy, There is still a light that shines on me, Shine on until tomorrow. + let it be.

(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
référante
avatar
◦ pseudo : elephant song.
◦ messages : 94
◦ avatar : antoine-olivier pilon.
MessageSujet: Re: Never let me go   Mer 17 Déc 2014 - 21:17



ELLE VA PAS MOURIR, C'EST CLAIR ?
TU ES BELLE TU ES BELLE TU ES TELLEMENT BELLE. Nils est un gros boulet mais il aime Pia, tu sais. /out/

en bref, c'est absolument parfait, alors tu peux aller jouer. je vais bloquer Dasha dans le bottin, te mettre ta couleur, et je te réserve un RP BECAUSE I LOVE YOU.

amuse-toi bien. fais-moi mourir de feels, okay ?
I love you I love you I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esprit libre
avatar
◦ pseudo : Beetle
◦ messages : 32
◦ avatar : Dasha Sidorchuk
MessageSujet: Re: Never let me go   Mer 17 Déc 2014 - 21:18

OKAAAAAAY

JE VEUX UN RPPPP !!!!!!

_________________

whisperers of wisdom
a light shines on me
When I find myself in times of trouble, Mother Mary comes to me, Speaking words of wisdom. And in my hour of darkness She is standing right in front of me, Speaking words of wisdom. Whisper words of wisdom, let it be. And when the broken hearted people, Living in the world agree, For though they may be parted, There is still a chance that they will see, There will be an answer. And when the night is cloudy, There is still a light that shines on me, Shine on until tomorrow. + let it be.

(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
référante
avatar
◦ pseudo : elephant song.
◦ messages : 94
◦ avatar : antoine-olivier pilon.
MessageSujet: Re: Never let me go   Mer 17 Déc 2014 - 21:20

OF COURSE.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Never let me go   

Revenir en haut Aller en bas
 

Never let me go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INDIGO HOME. :: essais publiés-