AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

say you won't let go (blackburn)


Partagez | .
 

say you won't let go (blackburn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
◦ pseudo : heart over mind.
◦ messages : 111
◦ avatar : jennifer lawrence.
MessageSujet: say you won't let go (blackburn)   Jeu 8 Juin 2017 - 17:06

kimberley grace blackburn
○ âge › vingt-sept ans, la fin qui approche malgré ton jeune âge. ○ date et lieu de naissance › le quatre janvier, à jasper, colombie-britannique. ○ profession › secrétaire juridique. ○ situation amoureuse › officiellement seule, le coeur pourtant rempli d'un jeune homme que tu tentes de garder à distance. ○ orientation sexuelle › bisexuelle, avec une préférence pour les hommes. ○ situation financière › endettée, tes frais médicaux ont bouffé toutes tes maigres économies et tu as de la difficulté à suivre le rythme. ○ groupe › the perks of being a wallflower○ avatar › jennifer lawrence ○ crédit › avatar (c) lux aeterna
bornée, malade, perdue, fragile, brusque, crue, indépendante, vulgaire, directe, compétitive, vulnérable, perfectionniste, brillante, compliquée, têtue, contradictoire.
○ si tu devais te décrire en cinq mots, quels qu'ils soient, lesquels tu me donnerais ? › maladie, déni, fin, peur, mort. ○ si tu devais me faire écouter une chanson qui parle de toi, laquelle ce serait ? › t'aimerais croire que i lived de one republic te représente bien, mais t'es pas certaine que ce soit complètement la réalité. ○ si tu étais une oeuvre, quelle qu'elle soit, laquelle tu serais ? › probablement les misérables, de victor hugo.
tu es née lors d'une journée de tempête, à jasper en colombie-britannique + t'aimes la neige, le froid, l'hiver qui est pratiquement constant dans ta ville natale + t'as appris à faire du snow dès que tu savais te tenir debout, ça fait partie de toi + t'es le bébé d'une petite famille de deux enfants + t'as un grand frère, elliot, qui a trois ans de plus que toi + t'as toujours vu ton frère comme un modèle + c'est probablement pour ça que plus jeune, t'étais un peu tomboy avec tes cheveux courts et ton linge trop grand + tu as toujours eu une bonne complicité avec ton frère et une bonne relation avec tes parents + t'étais pas une adolescente difficile, au contraire + plutôt sage, tu te concentrais sur tes compétitions de snow et tu t'assurais d'avoir des bonnes notes + t'étais sociable, mais pas trop + t'aimais faire la fête, mais pas trop + t'étais sérieuse, modèle, mais pas trop + le juste milieu que bien des gens t'admiraient + t'avais de l'ambition, beaucoup d'ambition + tu voulais devenir avocate, tu rêvais de devenir avocate de la couronne et défendre de jeunes victimes jour après jour + jusqu'au jour où toute ta vie a chamboulé + le jour où pour un simple check-up annuel, ton médecin a été alarmé + on t'a fait faire plusieurs tests, t'as passé la journée à l'hôpital, tu t'en souviens trop bien + et puis le verdict tombait : une leucémie + à vingt-cinq ans, on t'apprenait que tu avais le cancer + et en une seconde, celle que t'étais, celle que t'avais toujours été, le parfait juste milieu, ça a disparu + t'es rentrée ce soir là et t'as rien dit à personne + t'as jamais eu le courage alors t'as fait quelque chose hors du commun : t'as été lâche + t'as foutu la merde entre elliot et toi, sur des banalités + t'es devenue plus agressive, méchante, pour faire fuir ton entourage + t'as probablement brisé le coeur à tes parents en partant de la maison en gueulant que t'allais jamais revenir + tu ne pensais pas toutes les conneries que tu disais, sauf le fait que tu n'avais pas l'intention de revenir en arrière + t'as fais tes bagages et t'es déménagée en alberta + t'as commencé les traitements pour ton cancer et même quand le prognostique était bon, t'as pas eu le courage de faire face à ceux que t'avait laissé derrière + tu parles jamais à personne de ce que t'as fait, de qui tu étais, de ce que tu as aujourd'hui + t'es un mystère autour duquel tourne une sensation de froideur + si on te le demandait, tu ne pourrais pas vraiment expliquer pourquoi tu as agis comme tu l'as fait + tu voulais les protéger et te protéger, pour le moment fatidique où ton coeur arrêterait de battre + tu ne veux pas que personne ne pleure à ton chevet lorsque ton heure sera venu + et la solution à ton problème a été de faire en sorte que tout le monde se foute de toi + t'as appris avec le temps à ne dépendre que de toi, à ne pas t'attacher à ceux qui te côtoient, ceux qui t'entourent + quand tu te sens seule, tu trouves un homme ou une femme avec qui passer quelques nuits et puis tu arrêtes de leur donner des nouvelles quand tu sens que ça va trop loin + tu répètes ce numéro autant de fois que nécessaire + tu vis un peu exclue de la société actuelle, mais tu ne t'en fais pas trop avec tout ça + ton cancer est toujours présent, mais sous contrôle + la chimio et la radio te donne des airs malades, tu perds du poids, mais personne ne se soucie vraiment assez de toi pour le remarquer, dieu merci + tu as subi deux opérations jusqu'à présent, mais tu sais que tu n'es pas au bout de tes peines + tu t'attends à y rester une fois, ouverte sur la table d'opération + tu te dis qu'au moins, tu n'aurais connaissance de rien + t'as encore tes cheveux, mais tu le sais que ce n'est qu'une question de temps, t'as déjà tes perruques de prêtes + tu bosses comme secrétaire dans un cabinet d'avocats à défaut d'avoir toi-même terminé tes études + ça te permet de rester dans le monde juridique sans être obligé de t'épuiser avec des journées de 12-14 heures que tu te sais incapable de faire + de plus, tu profites du fait que tu es facilement remplaçable au boulot pour vivre à fond toutes ces expériences que tu veux faire avant d'y laisser ta peau + tu veux vivre chaque jour comme si c'était le dernier, mais tu veux le faire seule, comme si pour toi, c'était plus prudent + tu ne veux pas avoir plus mal que nécessaire, alors tu te convaincs chaque matin qu'au final, ce n'est qu'un mal pour un bien.
○ pseudo › chaos, ou marie-andrée. ○ et à propos de toi ? › guess. ○ l'oiseau qui t'a porté au nid › le chou d'amour. ○ le dernier mot avant ta liberté › PAS KIMBABY
fiche (c) blue walrus

_________________
    - in a river of tears -
    Love sinks and hope floats In a river of tears


    cry me a river, build myself a bridge i'm over this, can't let memories become the death of me. i'm glad to see everything that you are, and i believe that you are everything i needed, but i don't need no more. i'm going down, and you have watched me drown in a river of tears, lost beneath the stream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

say you won't let go (blackburn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés
» Elias Nirvana Blackburn ◄ Peace of dream
» Hayleen Blackburn, un dinosaure au coeur tendre.
» (M) Allister BLACKBURN - Héritiers - Brigadier // Paul Bettanny
» Skye W. Blackburn ❥❥ je ne matte pas son cul, j'essaye de trouver la marque de son jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INDIGO HOME. :: Administration & personnage :: others of my kind :: répertoire-