AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Light my fire. (Isaak)


Partagez | .
 

Light my fire. (Isaak)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
esprit libre
avatar
◦ messages : 11
◦ avatar : Bill Skarsgård.
MessageSujet: Light my fire. (Isaak)   Dim 22 Fév 2015 - 22:16


ISAAK CARVER
Look into my eyes it's where my demons hide.


✩ indolent compagnon de voyage.

âge › 23 années de trop. date et lieu de naissance › un 18 janvier froid à North-Hatley.profession › Etudiant en psychologie. Et puisque l'argent ne tombe pas du ciel et qu'il ne peut pas compter sur sa mère pour ça, il est aussi dealer, pour pouvoir payer ses études ainsi que toutes ses autres factures. situation amoureuse › Célibataire même si son cœur n'est plus à prendre ; Jade l'a gardé avec elle, sans le savoir. orientation sexuelle › Hétérosexuel. situation financière › Désastreuse. groupe › Spleen. avatar › Bill Skarsgård. crédit › tumblr.

si tu devais te décrire en cinq mots, quels qu'ils soient, lesquels tu me donnerais ? › Indécis. Maniaque. Amoureux. Intelligent. Connard. Dans l'ordre que vous le désirez, mesdames et messieurs. si tu devais m'emmener loin d'ici, où est-ce qu'on irait ? › Nulle part. Peu importe où on ira, ce sera le même bordel, on trouvera la même merde. Alors autant rester ici, tu crois pas ? si tu devais me lire une histoire, laquelle est-ce que tu choisirais ? › Shining, de Stephen King. Je vois ça comme la preuve qu'on peut pas toujours se fier à sa famille, loin de là.


✩ ce roi de l'azur, maladroit et honteux.

◭ Isaak, c'est le genre de type qui passe inaperçu partout, en général. Et ça l'arrange. Il préfère rester discret. ◭ Il a toujours été fasciné par le feu. Bien qu'il s'efforce de contrôler ses pulsions, c'est de plus en plus difficile, au point qu'il ait déjà craqué et allumé plusieurs feux. Il fait de son mieux pour se contrôler, sans grand succès ; alors, il reporte sa frustration sur ce qui ne le fait pas remarquer, comme des bidons vides, des carcasses de voitures abandonnées. Il est allé jusqu'à cramer un entrepôt abandonné dans une ville voisine. Heureusement, il n'y a aucune victime à déplorer. ◭ Il est obsédé par la façon dont se comporte les gens alors c'est tout naturellement qu'il s'est lancé dans des études de psychologie. ◭ Isaak a quelques troubles obsessionnels compulsifs comme par exemple le fait qu'il se lave les mains une bonne dizaine de fois par jour, d'où la présence d'un gel liquide sur lui en permanence. ◭ Il est allergique aux poils de chat. ◭ Il possède un chien appelé Ben qu'il a trouvé dans la rue il y a trois ans ; une sorte de croisé de boxer. Il a un œil crevé et à l'époque, il était sale et affamé pourtant, Isaak a eu une sorte de coup de cœur et l'a tout de suite adopté. ◭ Il n'a plus aucun contact avec sa mère et c'est bien mieux ainsi. ◭ Le jeune homme a commencé à suivre une thérapie depuis quelques semaines, pour justement contrôler les problèmes qu'il a avec le feu. Pour l'instant, il n'a pas encore évoqué ce qui le tourmente réellement auprès de son thérapeute et il n'ose pas réellement, de peur d'être jugé. Pourtant, il faudra bien qu'il se lance. Après tout, il dépensait de l'argent durement gagné et il ne pouvait pas se permettre de laisser cela partir en gaspillage. Alors, à chaque fois, il essaye de se convaincre que la prochaine séance sera la bonne. ◭ Stephen King est son auteur préféré. ◭ Isaak, il est amoureux. De Jade. Il voit qu'elle, en fait. Mais le truc, c'est qu'il l'a quitté il y a quelques années, pour son propre bien. Faut dire qu'elle est trop bien pour lui et qu'elle mérite mieux d'après lui. Alors les autres filles, il s'en fout un peu. Le problème c'est que même s'il fait son possible pour rester loin d'elle, il finit toujours par la croiser, elle et son charme ravageur, elle et sa perfection, elle et l'emprise qu'elle a inconsciemment sur lui. Et dans ce cas là, Isaak est totalement perdu. ◭


✩ ce voyageur ailé, gauche et veule.

« T'étais où bordel ? » Un long soupire s'échappa des lèvres d'Isaak alors qu'il balançait ses clefs sur la petite commode placée dans l'entrée. « Il y avait du monde. » « Tu m'as ramené c'que j't'ai demandé ? » Évidemment. Quand sa mère lui adressait la parole, c'était pour lui prendre la tête ou pour lui réclamer son alcool. Il crevait d'envie de l'envoyer sur les roses, de ne plus rien avoir à faire avec elle. C'était triste à dire mais il haïssait sa mère. Profondément. Au point que l'imaginer morte ne le dérangeait pas plus que ça. Enfin il ne se voilait pas la face ; Isaak, il sait qu'il y a quelque chose qui tourne pas rond chez lui. Aussi détestable que puisse être sa mère, on ne souhaite pas sa mort. On passe pas non plus son temps à vouloir foutre le feu à tout. Mais ça... « Le vendeur a pas voulu m'en refiler cette fois. » Rien d'étonnant ; l'adolescent n'avait que quinze ans. D'habitude, il se débrouillait toujours pour avoir l'alcool en refilant de l'argent à un type plus âgé mais cette fois, il n'en avait pas eu envie. Elle avait trop bu pour se chercher de quoi continuer à boire ? Très bien, qu'elle ne compte plus sur lui. Il en avait assez. « T'es qu'un incapable même pas foutu de faire c'qu'on te demande ! Ton père aurait honte de toi. » L'erreur à ne pas faire et elle le savait. S'il y avait une chose que l'américain ne supportait pas, c'était qu'elle évoque son père. Sa réaction ne se fit pas attendre ; il poussa sa mère contre le mur le plus proche, celle-ci tanguant sous l'effet de l'alcool déjà ingurgité. En la voyant ainsi, incapable de tenir droit, il serra la mâchoire. « T'en vaux pas la peine. » Sans rien ajouter, il monta dans sa chambre, se souciant peu des protestations de sa mère. Isaak claqua la porte, fermant à clé pour être sûr d'être tranquille. Il fit les cent pas dans sa chambre, serrant les poings pour ne pas s'énerver davantage. Finalement, l'adolescent s'installa en tailleur dans son lit, enfouissant son visage dans ses mains tout en inspirant et expirant plusieurs fois. Il ne voulait pas perdre le contrôle de la sorte et pourtant, plus le temps passait, plus c'était fréquent. Le brun se demandait souvent si les choses auraient été différentes si son père n'avait pas été tué lors du braquage d'une épicerie alors qu'il n'avait que cinq ans ; peut-être que sa mère n'aurait pas plongé à ce point dans l'alcoolisme, que lui n'aurait pas toutes ces pulsions étranges qu'il parvenait à peine à comprendre et contrôler. Sauf que les choses étaient ce qu'elles étaient et que rien ne changeait le fait qu'il haïssait sa mère. Une chose était sûre ; une fois le lycée terminé, il quittera la maison au plus vite. Pour son propre bien.


Le regard d'Isaak était rivé sur la flamme vacillante de son briquet. Il voulait plus. Plus de feu, plus de chaleur. Le feu l'avait toujours fasciné. Il dévorait tout sur son passage en se fichant bien des obstacles rencontrés. Il se répandait rapidement avec une puissance remarquable. L'arrêter était difficile et... « Heeey ho, t'es avec moi ? » Le brun leva la tête brusquement, sortant de ses pensées. Et heureusement. Lorsqu'il se mettait à penser à ce genre de choses, ce n'était jamais bon signe. Il devait impérativement se calmer si il ne voulait pas se faire démasquer. Malgré ce contrôle sur lui-même qu'il essayait d'avoir, il avait craqué deux semaines plus tôt, mettant le feu à un bâtiment vide situé dans une autre ville. C'était comme si un autre que lui-même possédait son corps, le poussant à vider le bidon d'essence dans le bâtiment pour ensuite y mettre le feu. Il était alors resté là quelques minutes, admirant son œuvre avant de réaliser où il était et ce qu'il faisait. L'envie de recommencer était forte mais il devait résister au maximum pour ne pas se faire remarquer, il le savait. « Alors ? T'as ce qu'il me faut ? » Un long soupire s'échappa des lèvres de l'américain alors qu'il plongeait sa main dans sa poche à la recherche du petit sachet blanc contenant la dose désirée par le junkie. « 200 dollars. Et tu me règles tout de suite cette fois. » La dernière fois qu'il avait fait crédit, Isaak l'avait regretté, ayant été réglé avec plus de trois mois de retard, ce que son supérieur n'avait pas vraiment apprécié. Cette fois, une poignée de main suffit à régler le tout, Isaak s'emparant des billets et le junkie de sa came. Dealer le dégoûtait. Il détestait ça, devant se soumettre à la fois aux humeurs de son supérieur et des clients tout en devant limite jouer les huissiers avec ceux-ci par moment. Mais il était bon là-dedans, grâce à cette capacité qu'il avait à passer inaperçu en règle général. Le jeune homme alluma sa cigarette une fois le junkie partit, s'étirant un peu sur le banc qu'il était. Il fouilla dans sa poche pour en sortir une solution hydroalcoolique afin de se laver les mains pour la douzième fois de la journée. Et il n'était que treize heures. Il avait toujours été un peu – beaucoup – maniaque alors autant dire qu'être en contact avec des personnes ayant parfois une hygiène assez douteuse était loin d'être réjouissant pour lui. Isaak tira sur sa cigarette plusieurs bouffées avant de la jeter au sol, l'écrasant avec le talon. Il s'empara de son sac, direction la fac. La psychologie était bien la seule chose qui l'intéressait et le passionnait même. Ça et le feu, évidemment.


✩ le poète est semblable au prince des nuées.

pseudo › Hendrix. encore une fois   et à propos de toi ? › Je vous ai déjà tout dit sur la fiche de Rox.    l'oiseau qui t'a porté au nid ›Toujours ma Marie d'amour I love you On a envie de reprendre un de nos duos ici     le dernier mot avant ta liberté › Love love love. I love you

fiche (c) about today. citations (c) baudelaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
référante
avatar
◦ pseudo : blue walrus. (clo)
◦ messages : 564
◦ avatar : roo panes.
MessageSujet: Re: Light my fire. (Isaak)   Lun 23 Fév 2015 - 5:06

JAK JAK JAK JAK JAK :gnutgnut: :gnutgnut: :gnutgnut:

Contente de te revoir par ici et de voir ton petit Isaak. Bon courage pour ta fiche I love you I love you I love you

_________________
lone digger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
◦ pseudo : PERSEPHONE + Kat + tumblr
◦ messages : 191
◦ avatar : Emma Watson
MessageSujet: Re: Light my fire. (Isaak)   Lun 23 Fév 2015 - 11:38

Même que Bienvenue Monsieur !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esprit libre
avatar
◦ messages : 11
◦ avatar : Bill Skarsgård.
MessageSujet: Re: Light my fire. (Isaak)   Lun 23 Fév 2015 - 21:22

JAK C'EST LA VIE :gnutgnut: :gnutgnut: :gnutgnut: :gnutgnut:

Merci tous les deux I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
référante
avatar
◦ pseudo : blue walrus. (clo)
◦ messages : 564
◦ avatar : roo panes.
MessageSujet: Re: Light my fire. (Isaak)   Dim 8 Mar 2015 - 22:43

Comme tu as ta couleur (depuis l'temps Arrow), je crois que Marie t'avait validée Donc j'déplace ta fiche, j'recense ton avatar, pis i love you :gnutgnut: :gnutgnut:

_________________
lone digger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Light my fire. (Isaak)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Light my fire. (Isaak)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» morrigan ► light my fire
» Editeur light libre
» Recherche open : Fire & Shadow
» the light of aerendil
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INDIGO HOME. :: essais publiés-